Les douleurs à l’estomac et au dos ont-ils un lien avec la grossesse ?

Douleur à l'estomac et au dos et mal à respirer : un lien avec la grossesse ?

Lorsqu’elle est passagère, une douleur à l’estomac ne nécessite pas d’attention particulière. Toutefois, lorsque ce genre de douleurs est fréquent et s’accompagne d’autres symptômes comme un mal de dos ou des difficultés à respirer, il faut prendre le temps d’établir un diagnostic auprès d’un professionnel, surtout si vous êtes en état de grossesse. Nous faisons ici le tour des différentes affections qui pourraient être en cause.

Quand faut-il faire attention à des douleurs à l’estomac ?

Une douleur qui survient entre le nombril et le sternum peut trouver son origine dans différents organes. Si l’estomac est le premier mis en cause, il faut savoir que ces maux peuvent aussi être liés au stress, à une grossesse, à une mauvaise alimentation ou encore à la prise de certains médicaments.

Cependant, si ces douleurs s’accompagnent de brûlures acides qui remontent parfois au niveau de la gorge, il y a des chances que ce soit un reflux gastro-œsophagien. Ce mal peut aussi s’accompagner de douleurs au dos, de la gorge ou de crampes au niveau des côtes.

Une constipation ou une diarrhée peut également être à l’origine de ces douleurs abdominales. Dans ce cas, vous remarquerez également des coliques. Si ces dernières deviennent hépatiques, il faudra poser un diagnostic pour vous assurer qu’il n’y a pas de calcul dans la vésicule. Plus la douleur est forte et dure des heures, plus il faudra prendre un rendez-vous dans les plus brefs délais.

Que faire si ces douleurs s’accompagnent de nausées et de mal de dos en cas de grossesse ?

En état de grossesse, il est normal que dans le premier trimestre, vous ressentez des difficultés à respirer à cause d’un changement au niveau de votre système respiratoire. De fait, celui-ci est obligé de s’adapter pour convenir autant aux besoins en oxygène de votre bébé que des vôtres. Si ces douleurs interviennent plutôt vers la fin de la grossesse, à travers une expansion du diaphragme, il faudra faire attention à la pression exercée par votre utérus, car celle-ci pourrait diminuer votre capacité pulmonaire et entraîner de réguliers essoufflements.

Les personnes qui traversent leur premier état de grossesse peuvent également parfois ressentir un essoufflement dans les dernières semaines avant l’accouchement. Cela s’explique par la descente du bébé au niveau du bassin, ce qui réduit considérablement la pression sur le diaphragme. Pour les grossesses qui suivront toutefois, la descente devrait se passer plus paisiblement.

Que faire pour soulager ces douleurs en attendant le diagnostic ?

Soulager ces douleurs en attendant le diagnostic ?

Si vous avez régulièrement les symptômes cités ci-dessus, il y a des chances qu’il s’agisse :

  • D’un reflux gastro-œsophagien ;
  • De la conséquence d’un stress régulier ;
  • De divers maux au niveau des muscles ;
  • De coliques hépatiques ;
  • De douleurs intestinales ;
  • Ou tout simplement d’une modification de votre système respiratoire pour remplir les nouveaux besoins.

En cas de grossesse, prenez un rendez-vous avec un spécialiste pour éloigner toute potentielle aggravation de votre santé. En attendant, vous pouvez faire attention à votre posture pour soulager les problèmes de dos. Assurez-vous également de garder la tête légèrement surélevée grâce à un oreiller au moment de vous coucher. Faites de l’exercice régulièrement pour détendre vos muscles et éviter les crampes et évitez les endroits où les gens fument. Évitez de prendre des médicaments sans l’aval de votre médecin.

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.