Comment lutter contre les odeurs intimes ?

Remède de grand-mère contre les odeurs intimes : le décryptage

Les odeurs intimes sont un phénomène très courant qui inquiète beaucoup de femmes. En effet, elles font partie des motifs de consultation gynécologiques les plus courants à l’échelle mondiale. De plus, elles sont le plus souvent accompagnées de pertes, de brûlures et de démangeaisons vaginales. Dans ce cas, il peut être utile de faire appel à des professionnels afin de réduire les risques d’infections graves. En parallèle, il existe des astuces de grand-mère qui peuvent vous permettre d’éliminer ces odeurs. Découvrez-les dans cet article.

Une bonne hygiène intime

Pour réduire les odeurs intimes, vous devez aussi adopter une bonne hygiène intime. Cela commence par changer les sous-vêtements au quotidien et se laver au même rythme sans savon. Vous devrez également prêter attention à vos culottes. En effet, celles-ci peuvent intégrer des matériaux synthétiques dans leur composition ou être traitées avec des substances chimiques. Si vous suspectez des odeurs, alors procurez-vous des culottes de qualité en coton et pas trop serrées.

Enfin, évitez certaines protections intimes, notamment celles dont la composition est inconnue.

Le vinaigre de cidre pomme

Le vinaigre de cidre de pomme est un élément acide ayant la capacité de lutter contre certaines bactéries et champignons. Une étude publiée par la revue Alternative Therapies In Health And Medicine a démontré qu’il permettait de surmonter les odeurs intimes. En effet, l’application de ce vinaigre contrôle les démangeaisons, la mauvaise odeur et la douleur au niveau des parties intimes. Toutefois, il doit être utilisé avec modération, car il peut être irritant s’il est utilisé en excès. Diluez-le avec de l’eau tiède et utilisez le mélange pour laver les zones externes du vagin. Rincez à l’eau claire.

Le vinaigre de cidre pomme pour lutter contre les odeurs intimes

Une meilleure alimentation

Il convient de souligner que le vagin contient des levures qui peuvent proliférer et provoquer des infections. Si vous souffrez d’odeurs intimes, vous devrez éviter les aliments susceptibles d’augmenter le taux de levures dans votre organisme. C’est le cas de la bière, des champignons, du pain… intégrez les aliments suivants à votre régime alimentaire :

  • Le yaourt ;
  • La canneberge ;
  • Le soja ;
  • Etc.

L’huile d’arbre à thé

On compte aussi parmi les solutions naturelles contre les odeurs intimes l’huile d’arbre à thé. Celle-ci présente des propriétés antiseptiques et antibactériennes et se révèle efficace contre les mauvaises odeurs causées par les infections vaginales. Par ailleurs, elle diminue considérablement l’inflammation. Une étude publiée dans BioMed Research International a révélé qu’elle est particulièrement utile dans le traitement des infections découlant des souches de Candida Albicans. Les vertus fongiques de cette huile lui permettent de freiner la croissance des levures et faciliter la récupération.

La vitamine C

Des recherches ont prouvé que la vitamine C peut être utile dans le cadre du traitement des odeurs intimes. En effet, lorsqu’elle est appliquée par voie vaginale, elle permet d’accroître l’acidité du vagin. En ce sens, elle inhibe la croissance des bactéries associées à la vaginose bactérienne. En conséquence, elle peut servir d’adjuvant contre les mauvaises odeurs. Il faudra la mélanger avec de l’eau et l’utiliser pour nettoyer les zones externes du vagin.

Il existe de nombreuses solutions naturelles pour lutter contre les odeurs intimes. Si le problème persiste, alors tournez-vous vers un médecin pour retrouver votre bien-être.

 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.