Comment savoir si l’on souffre d’ulcère gastrique ?

Ulcère estomac symptômes : fatigue, douleurs et autres

Récurrent avec l’âge, l’ulcère gastrique est une affection qui se traduit par un trou important dans la paroi de l’estomac. Elle se manifeste surtout par une douleur au niveau de l’épigastre, mais on peut noter d’autres symptômes comme une fatigue persistante. S’il existe des traitements médicamenteux pour permettre une cicatrisation rapide de la plaie, il convient tout de même de consulter son médecin lorsque les signes se font remarquer afin d’éviter des complications plus graves. En savoir plus dans cet article sur les causes, les symptômes et le traitement d’un ulcère de l’estomac.

Qu’est-ce que l’ulcère de l’estomac ?

Encore appelé ulcère gastrique et ulcère digestif, l’ulcère de l’estomac désigne la formation d’une plaie sur la paroi interne de l’organe. Elle constitue une complication d’une gastrite non traitée, car la lésion découle du déséquilibre entre l’acidité du suc gastrique et les mécanismes de défense de l’estomac. En effet, le suc gastrique qui permet la digestion comporte notamment de l’acide chlorhydrique. Lorsque la présence de cette substance est importante au niveau du mucus qui est une barrière protégeant l’estomac contre les attaques acides, cela entraine une inflammation de la paroi digestive (gastrite), puis sa percée (ulcère).

L’ulcère de l’estomac est le plus souvent d’origine bactérienne (70% des cas). Il s’agit surtout de la bactérie nommée Helicobacter pylori qui colonise le mucus et le rend vulnérable. Mais l’affection peut être aussi causée par la prise d’un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) tel que l’aspirine, un stress prolongé, une maladie digestive, cardiaque, rénale ou hépatique, ou rarement un syndrome de Zollinger-Ellison. Des antécédents familiaux à la gastrite, le tabagisme et la consommation excessive de café, d’alcool ou de plats épicés sont des facteurs de risque à l’ulcère de l’estomac.

Quels sont les symptômes et les cas de complication de l’ulcère gastrique ?

Quels sont les symptômes et les cas de complication de l’ulcère gastrique ?

Les douleurs gastriques (en haut et au milieu de l’abdomen) sont les principaux symptômes d’un ulcère digestif. Similaires à une crampe dans la région épigastrique, ces douleurs sont souvent accompagnées d’une sensation de brûlure qui augmente pendant les repas. Selon les patients, on peut noter d’autres symptômes tels que :

  • Des ballonnements intestinaux ;
  • La sensation d’être rapidement rassasié ;
  • Du sang dans les selles ou dans les vomissements ;
  • Des nausées et vomissements ;
  • De la fatigue ;
  • Une perte de poids due à la perte d’appétit,
  • Un teint pâle.

À l’apparition d’un de ces symptômes, il est important de consulter un médecin dans les plus brefs délais. Les signes d’hémorragie doivent en particulier faire objet d’une urgence médicale afin de prévenir des complications plus graves. Non traité, un ulcère gastrique peut provoquer une hémorragie digestive haute (vomissements de sang, diarrhées noires composées de sang digéré, anémie…) ou encore une perforation de la paroi gastrique qui peut conduire à une péritonite (inflammation du péritoine).

Quel traitement pour l’ulcère de l’estomac ?

Diagnostiqué rapidement, l’ulcère de l’estomac se soigne par des médicaments anti-sécrétoires qui permettent de cicatriser la plaie, de soulager les symptômes et de prévenir les récidives. En cas d’infection par H. pylori, les médecins prescrivent en complément une antibiothérapie (amoxicilline, métronidazole, clarithromycine) d’environ 10 jours. Pour les cas plus gaves (hémorragie, perforation), une intervention chirurgicale sera pratiquée et il peut être nécessaire de sectionner un nerf (vagotomie) ou de retirer une partie de l’estomac (gastrectomie).

Articles similaires

4.3/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *