Embolie pulmonaire : comment bien gérer sa convalescence ?

Convalescence après embolie pulmonaire

Les urgences médicales sont monnaie courante dans les centres sanitaires. Au nombre de ces dernières figure en bonne et due place l’embolie pulmonaire. Que retenir de l’embolie pulmonaire ? Peut-on suivre son traitement à domicile ? Quelles sont les précautions à prendre pour une guérison rapide ? Comment éviter une récidive ?

Embolie pulmonaire et convalescence : débriefing !

L’embolie pulmonaire est une urgence médicale induite le plus souvent par une phlébite (un caillot sanguin). Elle se manifeste par une obstruction partielle ou totale d’un ou plusieurs artères pulmonaires ou l’une de leurs branches collatérales. L’embolie pulmonaire est causée par le transit pathologique d’un caillot de sang vers les artères pulmonaires. Ce transit débute généralement au niveau des jambes. Ces caillots peuvent aussi être formés au niveau des veines profondes de vos membres pelviens : on parle de TVP (Thrombose Veineuse Profonde).

On ne guérit pas systématiquement d’une embolie pulmonaire, il existe un temps intermédiaire entre fin de maladie et guérison : c’est la convalescence.

Traitement d’une embolie pulmonaire : possible à domicile ?

Le traitement de l’embolie pulmonaire nécessite majoritairement la prise d’anticoagulant par voie orale (per os). Rester chez soi est donc la meilleure option. Cela vous aide à vous sentir rassuré, d’être moins touché psychologiquement par votre état et de vite vous rétablir. Toutefois, seul votre médecin traitant est habilité à vous orienter vers un traitement à l’hôpital ou à la maison en fonction du degré de gravité de votre malaise.

Quelles sont les précautions à prendre pour une guérison rapide ?

Comme vous vous en doutez, la 1ère des précautions à prendre après une embolie pulmonaire sera de suivre à la lettre l’ordonnance de votre médecin traitant et de se conformer à ses recommandations. Mais cela ne suffit généralement pas, il faut impérativement surveiller votre alimentation au peigne fin.

Embolie pulmonaire et alimentation

Embolie pulmonaire et alimentation

L’alimentation joue un rôle primordial dans le traitement de presque toutes les affections médicales connues à ce jour. Certains mets ont la propriété d’aggraver votre état du fait de leur composition chimique. D’où l’intérêt de connaître les interdits alimentaires et les repas tolérés en cas d’embolie pulmonaire.

Indications alimentaires

Il est fortement recommandé d’équilibrer vos menus pour fluidifier votre circulation sanguine et préserver l’intégrité de votre système veineux. Voici une liste d’aliments concourent à votre bien-être quotidien :

  • les vitamines C et E ;
  • le zinc et le sélénium ;
  • les fruits et légumes ;
  • les fibres ;
  • la framboise et la myrtille ;
  • l’ail et l’oignon ; et
  • des aliments riches en Oméga 3 (sardine, hareng ou maquereau).

Contre-indication alimentaire

Il ne faut pas confondre bien se nourrir et altérer son état. Tout ce qui sent bon n’est pas forcément bon pour votre état en cas d’embolie pulmonaire. Il s’agit en l’occurrence des aliments très saturés en graisses (la mal bouffe notamment) mais également des repas ultra-transformés en industrie.

Comment lutter efficacement contre une récidive potentielle ?

D’emblée, retenez que les risques de récidive sont beaucoup plus élevés si l’embolie pulmonaire est due à un cancer. Les autres étiologies ont un taux de récidive compris généralement entre 3 à 10% annuellement selon le type. Pour y pallier, vous pouvez adopter certaines habitudes.

Vous vous devez d’éviter d’être alité trop longtemps pour éviter que d’autres thrombus ne se forment. Surélevez votre lit de 3 cm de haut au moins et optez pour des bas de contentions. Il faut aussi bannir les contraceptifs, boire assez d’eau et maigrir pour éviter les effets néfastes liés à l’obésité. N’hésitez pas à mettre au courant le médecin qui vous traite avant toute intervention chirurgicale ou toute prescription.

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.