Comment venir à bout d’un ganglion derrière l’oreille ?

Ganglion derrière oreille : quand consulter un médecin pour adénopathie ?

Vous avez senti la présence d’une petite boule en passant la main derrière votre oreille ? Il doit certainement s’agir d’un ganglion, un renflement cellulaire du système lymphatique. Si la présence de cette grosseur sous l’oreille est normale, son gonflement en revanche ne doit pas être pris à la légère, car cela entraîne souvent des douleurs et des troubles de l’audition. De plus, un ganglion derrière l’oreille peut sous-entendre la présence d’autres maladies comme l’otite et la pyodermite du cuir chevelu. En savoir plus dans cet article sur les origines possibles, les symptômes associés et les mesures adéquates à prendre en cas de ganglion derrière l’oreille.

Pourquoi avez-vous un ganglion derrière l’oreille ?

Avant toute chose, il faut comprendre que le phénomène n’a rien d’anormal. En effet, les ganglions sont des éléments importants de l’organisme et présents dans tout le corps. Appartenant au système lymphatique, particulièrement à la chaîne des ganglions cervicaux, les nœuds derrière l’oreille  contrôlent le drainage lymphatique d’une partie de la tête, du cuir chevelu et de l’oreille.

Ce qui en revanche peut être anormal est le gonflement d’un de ces nœuds de sorte qu’on peut le toucher juste sous la peau. Généralement, ce gonflement traduit une réaction de l’organisme qui cherche à combattre une infection. Dans le domaine de la santé, ce phénomène secondaire aux infections est appelé adénopathie et sa cause est souvent bénigne.

En dehors d’une infection de la sphère ORL (angine, oreillon), un cancer ou une pathologie sous-jacente comme la rubéole et la mononucléose peuvent causer l’apparition d’un ganglion derrière l’oreille. Mais ce phénomène peut aussi être une réaction allergique à une piqûre d’insecte (abeille, guêpe) ou encore une réaction du système immunitaire à la suite d’une vaccination. Enfin, une adénopathie peut être liée à un processus infectieux ou inflammatoire causé par des maladies comme la pyodermite du cuir chevelu, la pédiculose ou l’otite.

Quels sont les symptômes d’un ganglion derrière l’oreille ?

Quels sont les symptômes d’un ganglion derrière l’oreille ?

 

Plusieurs symptômes peuvent être associés à la présence d’un ganglion derrière l’oreille. Tout d’abord, il est possible de ressentir des maux de tête lancinants sur le côté du ganglion ou sur la tête entière. Le patient peut aussi avoir mal à l’oreille ou dans le cou, surtout au touché ou lorsqu’il bouge la tête. Des douleurs au niveau du conduit auditif sont également un symptôme d’un nœud gonflé derrière l’oreille. Si le phénomène est dû à une infection, le patient peut aussi noter une inflammation rapide ainsi que la formation d’une zone infectieuse dans le conduit auditif.

Ganglion derrière oreille : que faire ?

En cas d’adénopathie, certaines caractéristiques méritent une évaluation médicale dans les plus brefs délais afin d’éviter le pire :

  • Le ganglion devient rouge, dur, chaud et très sensible ;
  • La taille du ganglion dépasse les 3 cm et n’a pas diminué après 3 semaines ;
  • Un changement des caractéristiques de la peau ;
  • Un drainage de pus ;
  • Une fièvre qui dure plus de 2 semaines ;
  • l’apparition progressive d’un ou de plusieurs ganglions ;
  • Des signes inflammatoires sur la peau (chaleur, douleur, bouffées de chaleur) ;
  • Perte de poids, etc.

Le traitement d’un ganglion gonflé derrière l’oreille consiste à traiter la maladie ou l’infection qui en est la cause. Mais dans tous les cas, des anti-inflammatoires seront aussi prescrits afin de soulager l’inconfort même si le volume du ganglion persiste jusqu’à 3 semaines environ.

Articles similaires

4.7/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *