Spiramycine Métronidazole : que faut-il savoir sur cette association d’antibiotiques ?

Spiramycine Métronidazole : Indications, effets secondaires et précautions

La spiramycine métronidazole est un complexe de deux antibiotiques : la spiramycine et le métronidazole. Le premier étant un antibiotique de la famille des macrolides et le second, un antibiotique de la famille des imidazolés. Ce médicament vendu sous forme de comprimés est souvent utilisé pour soulager les infections buccales. Quelles sont les informations importantes à savoir sur ce produit pharmaceutique ? Le point ici.

Quelles sont les indications de la spiramycine métronidazole ?

En principe, la spiramycine métronidazole est prescrite pour soulager les problèmes suivants :

  • les abcès dentaires,
  • la péricoronarite,
  • la stomatite,
  • la parodontite,
  • le phlegmon buccal,
  • la sous-maxillite,
  • la gingivite.

L’utilisation de cette association d’antibiotiques est destinée aux adultes et aux enfants qui ont au moins 15 ans. Outre les problèmes de santé habituels qu’elle peut traiter, elle permet également de prévenir les complications infectieuses locales après une chirurgie.

L’administration de la spiramycine métronidazole se fait par voie orale. Pour un traitement curatif, la posologie habituelle consiste à prendre 2 à 3 comprimés chaque jour à raison d’un comprimé par prise pendant les repas. Pour les cas graves, on peut augmenter la dose à 4 comprimés par jour.

Dans le cadre d’un traitement préventif, vous devez prendre un comprimé deux à trois fois par jour pendant que vous mangez. 

Quelles sont les précautions à prendre avec ce médicament ?

Une bonne hygiène buccale nécessite un brossage des dents au moins deux fois par jour avec une brosse de qualité. Dans ce cadre, la brosse à dents électrique reste l’un des meilleurs choix en matière d’hygiène bucco-dentaire.

Quelles sont les précautions à prendre avec ce médicament ?

Évitez l’administration de la spiramycine métronidazole si vous êtes :

  • hypersensible au métronidazole,
  • hypersensible à la spiramycine,
  • hypersensible aux imidazolés,
  • un enfant de moins de 15 ans,
  • une femme allaitante.

L’utilisation de ce médicament est également déconseillée aux personnes qui consomment régulièrement de l’alcool et celles atteintes d’un déficit en G6PD. De même, il peut avoir des interactions avec les produits contenant du disulfirame ou du busulfan. Veillez à informer votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un traitement contenant un anticoagulant ou un anticonvulsivant. Pensez à bien lire les informations sur la notice pour vous assurer que vous ne présentez aucune contre-indication.

Prendre soin de son hygiène bucco-dentaire est indispensable pour éviter les infections. Ainsi, pour protéger vos dents et votre bouche, vous pouvez opter pour un complément alimentaire comme Oro-activ de Biovancia. Ce produit entièrement naturel protège les dents et aide à lutter contre les bactéries qui peuvent les attaquer. 

Quels sont les effets indésirables de cet antibiotique ?

Quels sont les effets indésirables de cet antibiotique ?

La prise de la spiramycine métronidazole peut causer des effets indésirables comme :

  • des nausées,
  • des vomissements,
  • une sécheresse buccale,
  • de la diarrhée,
  • une perte d’appétit,
  • une raideur musculaire,
  • des vertiges,
  • des difficultés de coordination,
  • de la dépression,
  • des démangeaisons,
  • des maux de tête,
  • des troubles visuels.

Si vous ressentez des effets indésirables graves comme un gonflement du visage et des difficultés à respirer, l’arrêt immédiat du médicament est préconisé. Veillez également à consulter un médecin ou informer votre pharmacien. En cas d’apparition de réaction cutanée grave, de troubles nerveux, de troubles de comportements, l’arrêt du traitement est aussi préconisé.

La spiramycine de même que les médicaments de la famille des macrolides exposent le consommateur à des risques de troubles du rythme cardiaque. Il faut donc faire preuve de prudence quand vous présentez une anomalie de l’électrocardiogramme. C’est également le cas lorsque vous prenez des médicaments qui peuvent entrainer des torsades de pointes ou une pathologie cardiaque. 

Articles similaires

4.5/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.