Que faut-il savoir sur les gels anti-inflammatoires les plus efficaces ?

Gel anti-inflammatoire le plus efficace pour douleurs articulaires

Pour traiter les douleurs et réduire les gonflements causés par les lésions des articulations, l’utilisation des gels anti-inflammatoire est une très bonne option. Vendus sur ordonnance ou de façon libre, ces produits sont appliqués directement sur les parties affectées. Pour obtenir des résultats rapidement, il s’avère primordial de bien choisir votre gel anti-inflammatoire.

Qu’est-ce qu’un gel anti-inflammatoire ?

Un gel anti-inflammatoire se présente comme un gel, utilisé par voie cutanée, qui permet de calmer les douleurs et de réduire les gonflements des articulations. Plusieurs types de gels anti douleur existent et se bousculent sur le marché des anti-inflammatoires et des antalgiques, mais tous ne sont pas aussi efficaces.

Inspiré du produit à base d’argile verte et d’huiles essentielles, le Phytargile figure parmi les meilleurs gels anti-inflammatoires. En plus d’être formulé à partir d’ingrédients naturels, ce gel de massage procure fraîcheur et apaisement dès les premières utilisations.

Pour quels types de douleurs utiliser un gel anti-inflammatoire ?

Qu’il s’agisse des douleurs articulaires ou musculaires, l’application d’un gel anti-inflammatoire peut vous aider à retrouver rapidement votre santé. Voici les douleurs pour lesquelles vous pourrez l’utiliser :

  • Les douleurs lombaires ;
  • Les douleurs articulaires ;
  • Les douleurs tendineuses ;
  • Les douleurs cervicales ;
  • Les douleurs liées à l’arthrose ou à l’arthrite ;
  • Etc.

Pour quels types de douleurs utiliser un gel anti-inflammatoire ?

De quoi est composé un gel anti-inflammatoire ?

La composition d’un gel anti douleur dépend de son type. Dans le cas d’un gel anti-inflammatoire naturel, il est composé essentiellement de substances actives extraites de plantes (l’arnica, l’harpagophytum, menthe) et de roches (argile verte). L’on retrouve également les huiles essentielles telles que l’huile essentielle de thym, l’huile essentielle de romarin, l’huile essentielle d’origan… Chacun de ces éléments joue un rôle crucial dans la conception du gel inflammatoire le plus efficace. Par exemple, les huiles essentielles permettent aux autres composants de pouvoir bien pénétrer la peau au niveau des articulations.

Quelles sont les effets indésirables et contre-indications liés à l’utilisation d’un gel anti-inflammatoire ?

Contrairement aux anti-inflammatoires oraux, le gel passe par voie cutanée. Il est donc possible que dès les premiers jours du traitement contre la douleur, vous développiez des réactions allergiques. Ceux-ci peuvent se caractériser par des rougeurs, des démangeaisons ou encore des éruptions cutanées. Pour votre bien-être, évitez d’exposer les zones traitées au soleil.

Les femmes enceintes, à partir du cinquième mois de grossesse, ne doivent pas se servir d’un gel antidouleur. Il en est de même pour les femmes qui allaitent ainsi que les enfants de moins de 12 ans. Les personnes présentant des maladies de peau comme les eczémas ou ayant des plaies sont plus susceptibles d’avoir des effets indésirables.

Que faire quand la douleur persiste ?

L’utilisation du meilleur gel anti-inflammatoire permet de calmer rapidement les douleurs articulaires ou musculaires. De nombreuses études scientifiques ont d’ailleurs prouvé son efficacité. Cependant, dans certains cas, il s’avère inefficace. Cette inefficacité ne dépend pas de la qualité du gel, mais plutôt de l’intensité de la douleur et du niveau d’évolution de l’inflammation. Alors, lorsque l’usage d’un gel de massage antidouleur ne permet pas de soulager la douleur, consulter un spécialiste de la santé s’avère le meilleur réflexe à adopter.

Le médecin spécialiste de la douleur est le rhumatologue. Une consultation avec lui vous permettra de connaître les causes de la douleur ainsi que les traitements qui lui sont adaptés.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.