Quels sont les symptômes pour reconnaître un cas de stress post-traumatique ?

Stress post-traumatique symptômes : ce que vous devez savoir

Une personne peut se retrouver dans un état de stress post-traumatique à la suite d’une exposition directe ou indirecte à un événement traumatisant. Cela implique une scène tragique et catastrophique qui engendre des dommages sur le mental de la personne. Cette dernière voit sa qualité de vie baisser de façon drastique. Cependant, ce n’est pas toujours évident de reconnaître les symptômes de ce trouble. Il est important de pouvoir le distinguer correctement sans le confondre avec la dépression comme bon nombre de personnes. Découvrez dans cet article les symptômes pour reconnaître un cas de stress post-traumatique.

Qu’est-ce que le stress post-traumatique ?

Le stress post-traumatique (TSPT) se présente comme un syndrome issu de l’exposition d’une personne à une situation extrême dont elle a été victime ou témoin. Ce peut être un viol, un accident grave, une scène horrible de guerre, des attentats, etc. Le trouble se manifeste à travers une grande anxiété, une dépression et des insomnies. Le stress post-traumatique est généralement diagnostiqué chez une personne lorsque celle-ci est particulièrement perturbée par des souvenirs traumatiques persistants. Cela influe directement sur les différents domaines de la vie du sujet : social, émotionnel et professionnel. C’est ainsi que les personnes souffrant de stress post-traumatique présentent une qualité de vie assez faible. Les femmes se révèlent être beaucoup plus exposées au phénomène que les hommes.  

Quelles sont les différentes causes d’un stress post-traumatique ?

Le stress post-traumatique est provoqué par un traumatisme important. En effet, il peut être engendré par n’importe quel événement inédit qui crée chez la victime la sensation d’avoir subi une grande violence sans aucune possibilité de réagir. C’est le cas par exemple :  

  • D’une agression ;
  • D’un abus sexuel ;
  • D’un viol ;
  • D’un accident d’avion ;
  • De la mort d’une personne très chère ;
  • D’un attentat terroriste.

Il n’est pas rare de découvrir qu’une personne souffre d’un stress post-traumatique à cause d’un accident qui s’est déroulé dans son enfance. 

Stress post-traumatique symptômes

Quels sont les symptômes du stress post-traumatique ?

L’expérience d’un événement traumatisant s’accompagne généralement d’une période d’angoisse et de dépression. En effet, la victime présente des troubles de l’anxiété notables. Cela dit, ces signes se calment et s’apaisent généralement vite chez la plupart des patients.

On parlera de stress post-traumatique lorsque la victime persiste dans son état de choc psychologique. Vous observerez très souvent des symptômes tels que :

  • L’évitement : le patient évite constamment tout élément pouvant lui rappeler son expérience traumatisante ;
  • L’intrusion : le patient ne cesse de revivre l’expérience traumatisante. Ce peut être par la pensée ou dans les rêves. Il n’arrive pas à empêcher les souvenirs de refaire surface via des flashs-back pouvant durer des heures, voire des jours ;
  • L’hyperstimulation : le patient est très anxieux et se retrouve constamment sur ses gardes. Il ressent en permanence le danger, devient irritable et affiche des comportements violents. Il peut éprouver un sentiment de détresse en cas de confrontation avec des éléments pouvant lui évoquer son expérience traumatique.  

Il est important de savoir que les symptômes du stress post-traumatique peuvent se manifester brusquement, quelque temps après l’événement traumatisant ou encore varier dans le temps.

Vous pouvez aussi lire sur ce site les prestations remboursées par une assurance maladie.

Quels traitements contre le stress post-traumatique ?

Il est recommandé de se rapprocher d’un professionnel de santé lorsque vous observez les symptômes d’un stress post-traumatique. Vous pouvez contacter un psychiatre ou un psychothérapeute pour bénéficier d’un accompagnement adapté durant le traitement du trouble.

Le spécialiste de la santé pourra vous proposer une thérapie EMDR ou une thérapie cognitive et comportementale (TCC) pour traiter le TSP. Il pourrait aussi vous recommander des thérapies de groupe qui vous permettront de bénéficier d’un soutien de stress post-traumatique, car les victimes se sentent généralement seules et abandonnées.

Dans certaines situations, le médecin peut également vous prescrire des médicaments pour le soulagement de la dépression, des troubles du sommeil et de l’anxiété qui se manifestent après l’événement traumatisant. Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin d’un accompagnement psychologique sur le long terme pour guérir de votre stress post-traumatique. 

Articles similaires

5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.